In research of the glory of Marathon in Greek secondary school history textbooks, fundamental places of national memory: a Battle witnessing a restrained pan-Hellenic patriotism (1953-2008) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

In research of the glory of Marathon in Greek secondary school history textbooks, fundamental places of national memory: a Battle witnessing a restrained pan-Hellenic patriotism (1953-2008)

À la recherche de la gloire de Marathon dans les manuels scolaires grecs d'histoire de l'enseignement secondaire, lieux fondamentaux de mémoire nationale : une Bataille témoin d'un patriotisme panhellénique bridé

(1)
1

Résumé

L’intérêt bibliographique-historiographique présent du phénomène complexe de la mémoire a été précédé, il y a une quarantaine d’années, par l’étude de sa construction, déconstruction et reconstruction par des groupes qui ont exercé le pouvoir en choisissant des événements du passé et en les interprétant en fonction de l’orientation idéologique et politique qu’ils suivaient et protégeaient. Une des périodes exceptionnelles de l’histoire grecque, fondement de la continuité de la nation, dotée des luttes et des sacrifices des ancêtres protecteurs, est celle des Guerres Médiques. Marathon, Thermopyles, Salamine, Platées constituent des fondations, des « Lieux de mémoire », qui jouent un rôle des plus importants dans la procédure de formation de l’identité nationale grecque. De ce point de vue, il serait maladroit d’éviter la définition qu’impose l’œuvre de Pierre Nora pour qui les lieux de mémoire n’ont pas nécessairement une dimension matérielle. « Ils sont lieux, en effet, dans les trois sens du mot, matériel, symbolique et fonctionnel, mais simultanément, à des degrés seulement divers… Les trois aspects coexistent toujours ». Compte tenu de cette coexistence et en combinaison avec la responsabilité souveraine dont dispose l’État dans le choix des programmes et des contenus, les manuels scolaires, notamment ceux d’histoire, et les leçons qu’ils contiennent comme la Bataille de Marathon, sont des « Lieux de mémoire » par excellence. L’analyse de contenu qui a été fondée sur un regroupement thématique et une étude quantitative de cette leçon des manuels scolaires de l’histoire ancienne grecque de 1953 à 2008, permet de faire deux remarques : - Premièrement, bien qu’à l’appel à l’aide n’aient répondu que les Platéens qui ont envoyé 1 000 hommes, la Bataille de Marathon est enseignée, racontée, comme une étape et un témoin essentiels de la continuité de la Nation grecque. - Deuxièmement, à partir de la publication du manuel de 1997, le nombre de pages dédié à la Bataille de Marathon s’est réduit considérablement, ce qui, depuis, met en doute son caractère de « Lieu de mémoire ». N’y a-t-il plus le même « devoir de mémoire » ? Si la réponse est affirmative, cela signifierait que les groupes qui exercent le pouvoir depuis 1997 ont moins « besoin » de ce lieu de mémoire qui s’est affaiblit brusquement. Dans les manuels scolaires grecs d’histoire, la Bataille de Marathon a perdu sa force de « Lieu de mémoire » dont elle bénéficiait jusqu’en 1997. Elle est devenue un fait historique auquel les « programmeurs » de l’éducation nationale grecque et en même temps bâtisseurs de l’identité nationale ont imposé provisoirement (?) silence et oubli.
The present bibliographical-historiographical interest in the complex phenomenon of memory was preceded some forty years ago by the study of its construction, deconstruction and reconstruction by groups that exercised power by choosing events from the past and interpreting them according to the ideological and political orientation they followed and protected. One of the exceptional periods of Greek history, the foundation of the continuity of the nation, which rife with the struggles and sacrifices of ancient protectors, is that of the Persian Wars. Marathon, Thermopyles, Salamine, Platées form foundations, "Places of Memory", which play the most important role in the process of forming Greek national identity. From this point of view, it would be unwise to ignore the definition imposed by the work of Pierre Nora for whom places of memory do not necessarily have a material dimension. "They are places, in fact, in all three senses of the word, material, symbolic and functional, but simultaneously, only to varying degrees... The three aspects still coexist." Given this coexistence and in combination with the state's sovereign responsibility for the choice of programmes and contents, school textbooks, especially those of history, and the lessons they contain such as the Battle of Marathon, constitute excellent "Places of Memory". The content analysis, which was based on a thematic grouping and a quantitative study of this lesson from the textbooks of Greek history from 1953 to 2008, allows us to make the following two observations: - Firstly, despite the fact that only the Platéens, who sent 1000 men, responded to the call for help, the Battle of Marathon is taught and told, as an essential step and evidence to the continuity of the Greek Nation. - Secondly, from the publication of the 1997 textbook, the number of pages dedicated to the Battle of Marathon has been constantly and considerably reduced, which puts in doubt its nature as a "Place of Memory". Is there no longer the same "duty of memory"? If it is so, it would mean that the groups that have been in power since 1997 have less "need" for this place of memory that has suddenly weakened. In Greek history textbooks, the Battle of Marathon lost its strength as a "Place of Memory", which used to have until 1997. It became a historical fact to which the "programmers" of the Greek national education and at the same time, builders of national identity, have temporarily (?) imposed silence and oblivion.
Fichier principal
Vignette du fichier
A la recherche de la gloire de Marathon dans les manuels scolaires d'histoire grecs.pdf (1.11 Mo) Télécharger le fichier

Dates et versions

hal-03142943 , version 1 (16-02-2021)

Licence

Copyright (Tous droits réservés)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03142943 , version 1

Citer

Constantin Angelopoulos. À la recherche de la gloire de Marathon dans les manuels scolaires grecs d'histoire de l'enseignement secondaire, lieux fondamentaux de mémoire nationale : une Bataille témoin d'un patriotisme panhellénique bridé. Lieux, pratiques et discours de mémoire dans l’identité grecque et chypriote, ANGELOPOULOS Constantin, Nov 2008, MONTPELLIER, France. ⟨hal-03142943⟩

Collections

UNIV-MONTP3 RESO
28 Consultations
39 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More