Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Chapitre d'ouvrage

La mort et sa commémoration dans l'Arménie médiévale : premières approches d'un vaste corpus épigraphique

Résumé : Une partie importante des sources épigraphiques arméniennes concerne la mort et sa commémoraison. Les épitaphes sont fréquemment associées à des croix de pierre qui portent souvent des textes plus longs. Ils peuvent s’arrêter sur les circonstances du décès, sont parfois le réceptacle de l’affliction des vivants qui, rarement il est vrai, s’épanchent en décrivant le disparu. Aux inscriptions présentes sur les deux volets de ce diptyque pierre tombale-xač‘k‘ar s’ajoute un nombre important d’inscriptions de donations. Le donateur lègue au monastère une partie de ses biens en échange d’un nombre d’offices qui seront célébrés pour lui ou pour les membres de sa famille. Ces inscriptions de donations, fort nombreuses, se trouvent bien souvent sur les murs d’une partie de l’édifice ecclésial que l’on désigne comme le gawit‘ ou le žamatun, salle voûtée attenante à l’église dans laquelle on trouve de nombreuses sépultures. Il semble intéressant de s’attarder un peu sur les formules récurrentes de ces différents types d’inscriptions, alors que les études sur la mort dans l’Arménie médiévale ne sont encore que trop peu nombreuses.
Type de document :
Chapitre d'ouvrage
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03177265
Contributeur : Isabelle Augé <>
Soumis le : mardi 23 mars 2021 - 09:23:49
Dernière modification le : mercredi 24 mars 2021 - 03:33:53

Identifiants

  • HAL Id : hal-03177265, version 1

Collections

Citation

Isabelle Augé. La mort et sa commémoration dans l'Arménie médiévale : premières approches d'un vaste corpus épigraphique. Les vivants et les morts dans les sociétés médiévales, 2018. ⟨hal-03177265⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

20