Regarder des séries sur Netflix : l’illusion d’une expérience spectatorielle augmentée - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue TV/Series Année : 2019

Regarder des séries sur Netflix : l’illusion d’une expérience spectatorielle augmentée

(1)
1

Résumé

Through its video interface and its rate of diffusion, Netflix ensures TV series fans an “instant” experience, addressing the televisual delay that inherently separates one episode from another. Viewers thus become their own “Chief Content Officer”, free to watch series not only whenever they want, but also at their own pace. However, this promise of an expanded seriality mastering comes with several implicit losses that can be developed in three ways: 1) Embracing a full season with no delay between episodes prevents viewers from dreaming TV series together. With each episode immediately at hand, they naturally forsake some of their ability to anticipate and to question the meanings of a long-term narration. 2) Being available immediately and running automatically until the end of the season, the single episode aired in the Netflix way becomes absorbed into a seasonal continuum. As a characteristic example of this statement, The OA (Netflix, 2016-) does not display its first “opening” credits before almost a full hour of what appears to be an unsettling prologue that – as is formally implied – cannot be judged before we have seen the end of the season. 3) After implementing an end credits (and “Previously on”) cutting option in 2013, Netflix now allows viewers to skip each episode’s opening credits so as to retain only its “dynamic” part. Yet, those functionalities obliterate narrative devices that shall be reminded, like inserting a few clues about events to come in the “Previously on” segment, or musically extending an episode’s narrative though the choice of a specific song.
Par ses outils de lecture vidéo et son rythme de diffusion, Netflix promet aux amateurs de séries une expérience « immédiate » remédiant à cette attente par essence télévisuelle qui sépare chaque épisode du suivant. Le spectateur devient ainsi son propre programmateur, libre de regarder des séries au moment et au rythme qui lui conviennent le mieux. Cependant, cette promesse d’un pouvoir élargi sur la sérialité s’accompagne de renoncements tacites que l’on peut décliner en trois catégories : 1) Accéder à l’ensemble d’une saison sans devoir se plier à un rythme de diffusion par émiettement empêche de rêver collectivement la série. Sans un temps d’attente imposé entre chaque épisode, le spectateur perd naturellement de sa faculté à anticiper la suite et à s’interroger sur les significations de l’œuvre qu’il suit sur le long cours. 2) Parce qu’il est disponible sans attendre et se lance automatiquement jusqu’à terminer la saison en cours, l’épisode unitaire vu sur Netflix se fond dans la masse saisonnière. The OA (Netflix, 2016-) en fournit une illustration symptomatique en ne faisant apparaître son générique d’« ouverture » de pilote qu’au bout d’environ une heure, apparentant ce qui a précédé à un prologue ne pouvant être jugé intrinsèquement qu’à la lumière des épisodes suivants. 3) Après avoir implémenté une option de saut automatique du générique de fin (et du « Précédemment… ») en 2013, Netflix propose désormais au spectateur de zapper le générique de début de chaque épisode d’une même saison afin de n’en conserver que le « corps ». Ces options oblitèrent des fonctions narratives qu’il est pourtant important de rappeler, comme la préparation indicielle du spectateur aux rebondissements à venir, ou le prolongement de la diégèse par l’accompagnement musical.
Fichier principal
Vignette du fichier
tvseries-3479.pdf (833.67 Ko) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Dates et versions

hal-03448771 , version 1 (25-11-2021)

Identifiants

Citer

Benjamin Campion. Regarder des séries sur Netflix : l’illusion d’une expérience spectatorielle augmentée. TV/Series, 2019, La Sérialité en question(s), 15, https://journals.openedition.org/tvseries/3479. ⟨10.4000/tvseries.3479⟩. ⟨hal-03448771⟩
42 Consultations
51 Téléchargements

Altmetric

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More