The Affair ou la lutte contre un héroïsme sans partage - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Article Dans Une Revue Télévision Année : 2019

The Affair ou la lutte contre un héroïsme sans partage

(1)
1

Résumé

Le postulat initial de The Affair (Showtime, 2014-) est classique : c’est l’histoire d’un coup de foudre entre un écrivain new-yorkais (Noah Solloway) et une serveuse de Montauk (Alison Lockhart), tous deux mariés. Ce qui démarque toutefois la série du lot commun des fictions feuilletonnantes américaines de ce dernier quart de siècle, c’est la confrontation signifiante de ses « focalisations internes » en perpétuelle expansion : nous adoptons d’abord alternativement les points de vue de Noah et d’Alison en saison 1, auxquels viennent s’agréger ceux d’Helen et de Cole (les « cocus » de l’histoire) en saison 2, et cela continue de s’étendre par la suite. Grâce à ce mécanisme narratif, l’héroïsation des protagonistes « ordinaires » de la série peut se dessiner, et surtout se métamorphoser au fil des focalisations qui se succèdent d’un épisode et d’une saison à l’autre, comme vise à le démontrer cet article en comparant deux actes « héroïques » d’Alison survenant au cours des saisons 1 et 3.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03449071 , version 1 (25-11-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03449071 , version 1

Citer

Benjamin Campion. The Affair ou la lutte contre un héroïsme sans partage. Télévision, 2019, Troubles personnages, 9, pp.81-96. ⟨hal-03449071⟩
17 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More