Au pays de cèdre, l'ancrage territorial ravive le local (Cas de la Réserve de cèdres du Chouf) - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Chapitre D'ouvrage Année : 2019

Au pays de cèdre, l'ancrage territorial ravive le local (Cas de la Réserve de cèdres du Chouf)

, (1, 2)
1
2

Résumé

Afin d’analyser la construction des liens d’un produit à son territoire, nous avons choisi d’étudier quatre exemples de la région montagneuse du Chouf au Liban. Ces exemples, qui mobilisent des produits relativement banaux mais qui font partie de la tradition locale, sont revendiqués par les acteurs comme des productions spécifiques à ce territoire. Suite aux mutations socio-économiques et environnementales qui ont eu lieu durant les deux dernières décennies, les acteurs justifient la spécificité et l’ancrage de leurs produits dans le territoire par des liens construits, croisés, inventés ou réinventés. Nous examinons d’abord comment se construit ce « lien au territoire », c’est-à-dire, les manières dont les acteurs locaux élaborent et justifient l’ancrage territorial de leurs produits. Nous montrons ensuite que l’ancrage territorial de ces produits ne repose pas seulement sur la stratégie individuelle des producteurs, mais aussi sur celle de l’organisation territoriale (les nouveaux acteurs) et à travers la conception et la mise en place d’actions collectives unissant des producteurs, organisateurs territoriaux et consommateurs. Ainsi ces spécificités locales font l’objet d’une adéquation entre les trois sphères (celle des producteurs, celle des organisateurs territoriaux et celle des consommateurs) et contribuent au développement local du territoire.
Fichier principal
Vignette du fichier
Au pays de cèdre, l'ancrage territorial ravive le local. Cas de la Réserve de cèdres du Chouf.pdf (3.25 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03521057 , version 1 (11-01-2022)

Identifiants

Citer

Amani Fares, Geneviève Michon. Au pays de cèdre, l'ancrage territorial ravive le local (Cas de la Réserve de cèdres du Chouf). Mohamed Aderghal, Didier Genin, Ali Hanafi, Pierre-Antoine Landel, Geneviève Michon. L’émergence des spécificités locales dans les arrière-pays méditerranéens, 5, Laboratoire Population-Environnement-Développement, UMR 151 (AMU – IRD), Creative commons, pp.395, A paraître, Les Impromptus du LPED, 979-10-96763-09-2. ⟨hal-03521057⟩
23 Consultations
10 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More