Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Payment for environmental services (PES) and watershed land user motivations. Case of hydroelectricity in Tolongoina, Madagascar

Résumé : Un dispositif de paiement pour services environnementaux (PSE) s’appuie sur l’incitation économique directe pour influencer les comportements pro-environnementaux. Nous nous intéressons dans cet article aux facteurs explicatifs des attitudes des usagers des sols impliqués dans un PSE de bassin versant lié à l’hydro-électrification rurale à Madagascar. En effet, malgré des compensations prévisionnelles et effectives largement inférieures aux coûts d’opportunité induits par des restrictions de pratiques agricoles, ainsi que des dysfonctionnements institutionnels en leur défaveur, ces usagers des sols ont signé un contrat PSE de trois ans en 2013 et respecté leurs engagements écologiques et agricoles durant cette période. À travers une approche qualitative, nous montrons que l’interaction entre motivations intrinsèque et extrinsèque liées à l’espérance de meilleures opportunités à venir, aux bénéfices non monétaires et à des considérations sociales et foncières, a comblé la faiblesse de l’incitation économique directe.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03523634
Contributeur : Georges Serpantié Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : mercredi 12 janvier 2022 - 18:23:44
Dernière modification le : jeudi 28 avril 2022 - 14:42:02

Lien texte intégral

Identifiants

Citation

Fano Andriamahefazafy, Albert Rakotonirina, Georges Serpantié. Payment for environmental services (PES) and watershed land user motivations. Case of hydroelectricity in Tolongoina, Madagascar. Cahiers Agricultures, EDP Sciences, 2020, 29, pp.36. ⟨10.1051/cagri/2020034⟩. ⟨hal-03523634⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

32