Arrêt de service programmé du vendredi 10 juin 16h jusqu’au lundi 13 juin 9h. Pour en savoir plus
Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Communication dans un congrès

Street art et imaginaire écologique : formes artistiques au rythme des enjeux politiques

Résumé : Par l'analyse comparée, plastique et socio critique de deux oeuvres, « The Crying Forest » de Philippe Écharoux et « Protect Zvezdara forest » du street artist italien Blu, il s'agit de se confronter aux différentes temporalités qui s'organisent autour des oeuvres plastiques artistiques afin de comprendre d'une part quel rapport au temps leurs conceptions, leurs productions et leurs modalités de mise en regard et en espace entretiennent, et d'autre part quelle influence ce rapport au temps at -il sur les formes produites. Les temporalités qui accompagnent les productions structurent-elles idéologiquement les imaginaires qu'elles portent ? L'objet de la recherche est de tenter d'identifier les idéologies qui les traversent.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03625546
Contributeur : Karine Pinel Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : jeudi 31 mars 2022 - 00:04:03
Dernière modification le : mardi 5 avril 2022 - 03:35:53

Fichier

Street art et imaginaire ecolo...
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Paternité - Pas d'utilisation commerciale - Pas de modification 4.0 International License

Identifiants

  • HAL Id : hal-03625546, version 1

Collections

Citation

Karine Pinel. Street art et imaginaire écologique : formes artistiques au rythme des enjeux politiques. Slow art, Slow game, le slow en questions, programme Pratiques plastiques contemporaines et contre-cultures, 2021, Montpellier, France. ⟨hal-03625546⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

10

Téléchargements de fichiers

3