Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Landscape(s)#1 de la compagnie La migration, forme in situ pour une œuvre circassienne métaphorique du travail émancipateur ?

Résumé : De quels imaginaires les rapports dialectiques entre la praxis et la poésis des artistes, la position contemplative des spectateurs et l’insertion dans un espace naturel d'une structure métallique cinétique éolienne support de la prestation artistique se font-ils écho ? Dans l’héritage assumé des sculptures de Jean Tinguely et se proposant à une réception au sein du paysage, il s’agira de se demander comment la forme plastique in situ de l'œuvre circassienne "Landscapes(s)#1" de la compagnie La migration incite à réfléchir sur notre relation contemporaine au travail.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03674668
Contributeur : Karine Pinel Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : vendredi 20 mai 2022 - 18:08:58
Dernière modification le : vendredi 24 juin 2022 - 03:55:31

Identifiants

  • HAL Id : hal-03674668, version 1

Collections

Citation

Karine Pinel. Landscape(s)#1 de la compagnie La migration, forme in situ pour une œuvre circassienne métaphorique du travail émancipateur ?. Circus Science, Presses Universitaires de la Mediterranée de l’Université Paul-Valéry Montpellier 3 2019, Le cirque des humains et des animaux au travail, pp.84-90. ⟨hal-03674668⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

18