Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Nouvelle interface
Article dans une revue

Les tours de la machine et les détours du langage : Le Marchand de Venise mis en scène par Luca Ronconi

Résumé : Dans sa mise en scène du Marchand de Venise de Shakespeare au Théâtre National de l'Odéon à Paris en 1987, Luca Ronconi adopte des principes structuralistes et met ainsi en évidence les glissements de sens entre l'amour et l'argent grâce à un choix et une direction d'acteurs originaux d'une part, et à l'utilisation d'outils et de machines (treuil, palan, contrepoids, balance, four à verre, métier à tisser) liés au commerce et à l'industrie de Venise, d'autre part. Dans l'esprit de la Renaissance, ces machines constituent un complément significatif à la machinerie de la scène italienne : en découpant et en segmentant l'image scénique grâce au positionnement des rideaux et des cadres, Luca Ronconi construit ainsi le point de focalisation des spectateurs sur la pièce.
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03807048
Contributeur : Carole Guidicelli Connectez-vous pour contacter le contributeur
Soumis le : samedi 8 octobre 2022 - 23:09:48
Dernière modification le : samedi 22 octobre 2022 - 05:06:13

Fichier

Ronconi-LISArevu-def.pdf
Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Identifiants

Citation

Carole Guidicelli. Les tours de la machine et les détours du langage : Le Marchand de Venise mis en scène par Luca Ronconi. Revue LISA / LISA e-journal, 2008, Vol. VI – n° 3, pp.279-290. ⟨10.4000/lisa.413⟩. ⟨hal-03807048⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

0

Téléchargements de fichiers

0