« Théories et pratiques en dialectologie générale : empirisme critique et intégration macro-systémique des endémismes » - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Cours Année : 2022

« Théories et pratiques en dialectologie générale : empirisme critique et intégration macro-systémique des endémismes »

(1) ,
1

Résumé

Dialectology is a field of research that is both unknown and too well known. It is unknown as a paradigm organically integrated with theoretical and descriptive linguistics (general dialectology, co-variationist sociolinguistics, linguistic micro-typology, taxonomic and computational geolinguistics, etc.), and too well known as the heir of philology, historical and comparative linguistics, linguistic atlantography (ALF, NALF, AIS, etc.), etc. It is an epistemological Janus: on the one hand, a dynamic, modern science, rich in data (an empirical Eldorado...), powerfully equipped, increasingly solicited in interdisciplinary fields such as the study of complex systems (cf. Heinsalu, Patriarca and Léonard 2020); on the other hand, a discipline often considered as old-fashioned, fuzzy, confined to office erudition, devoid of theoretical ambition, poor in concepts, living in a materialism cluttered with isoglosses, phonetic laws, or lexical thesauri. This lecture will show how dialectology can be considered as both a theory and a praxis that is constantly innovating, while relying on solid empirical foundations, notably through quantitative methods. To this end, we will use the Gabmap application (Heeringa, Leinonen, Nerbonne, etc.), which we will apply to the THESOC data of Occitan (Brun-Trigaud, Dalbera). We will use the four modes of calculating dialectal distance by editing distance (cf. Levenshtein 1966), which are the hierarchical ascending classification (HAC), the method of the most distant neighbour (complete link), the group average and the weighted average. The subdivisions of the Occitan domain, inherited from the philological approach, by isoglosses (Bec 1963-73), then take a completely different turn, and cease to become canonical frameworks for the classification of dialects, to become a narrative among others, while diasystemic (Weinreich 1954) and areal dynamics emerge which remained invisible by this method (cf. Nerbonne and Kretzschmar 2003). The interpretative dimension gains in depth. The most fruitful explanation of these modifications of the known framework is then to be sought in the diachronic and systemic mechanisms of linguistic change: relative chronology, cellular division of areas, and above all, endemisms, in relation to a vision opposing principles (for example, universals relative to the conditions of marking, in phonology) and parameters (emergence of the marked + in a diasystem). At the end of this overview, endemic dynamics will thus take precedence over canonical narratives, thus contributing to the development of a general dialectology (Léonard 2012, 2010), once called for by the editors of the journal Orbis, founded by Sever Pop, or by the Romanian dialectologist Valeriu Rusu (1985). Dialectometry (Lalanne, Séguy, Goebl, Fossat, Jagueneau, Philps, Camps, Guiter, etc.; the Gabmap application today) therefore appears as a particularly heuristic form of applied rationalism (Bachelard 1949). References: Bachelard, Gaston (1949), Le rationalisme appliqué, Paris, Presses Universitaires de France. Bec, Pierre (1963, 1973), La langue occitane, Paris, Presses Universitaires de France, Que-Sais-Je ? Brun-Trigaud, Guylaine (2014), Le Thesaurus Occitan, une base de données multimediale dédiée aux dialectes occitans, La Bretagne Linguistique 18, 22-34. ⟨hal-01360681⟩ Brun-Trigaud, Guylaine/Malfatto, Albert (2013), Limites dialectales vs limites lexicales du domaine occitan : un impossible accord ?, in: Carrilho, Ernestina/Magro, Catarina /Alvarez, Xosé (ed.), Current approaches to Limits and Areas in Dialectology, Newcaslte upon Tyne, Cambridge Scholar Publishing, 294-310. Brun-Trigaud, Guylaine/Darlu, Pierre/Gaillard-Corvaglia, Antonella/Sauzet, Patric/Léonard, Jean Léo (2014), Exploration cladistique de l’ALLOc, in: Alén Garabato, Carmen/Torreilles, Claire/Verny, Marie-Jeanne (edd.), Actes du Xe Congrès de l'Association Internationale d'Etudes Occitanes, Limoges, Lambert Lucas, vol. 2, 489-500. Camps, Christian (1985), Atlas linguistique du Biterrois, Toulouse, Institut d'études occitanes. Camps, Christian (1986), Limites linguistiques d’après l’Atlas linguistique et ethnographique du Languedoc occidental, in: Actes du XVIIème Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Aix-en-Provence, Université de Provence, vol. 6, 119-135. Camps, Christian (1991), Limites linguistiques en Languedoc oriental, in: Kremer, Dieter (ed.), Actes du XVIIIème Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Tübingen, Max-Niemeyer Verlag, 362-369. Corvaglia-Gaillard, Antonella, Darlu, Pierre et Léonard, Jean Léo (2008), Approche cladistique des vocalismes d’oïl à partir des données de l’A.L.F., Bollettino dell’Atlante Linguistico Italiano III Serie - Dispensa 32, 36-78. Dalbera, Jean-Philippe/Oliviéri, Michèle/Ranucci, Jean-Claude/Brun-Trigaud, Guylaine/Georges, Pierre-Aurélien (2012), La base de données linguistique occitane Thesoc. Trésor patrimonial et instrument de recherche scientifique, Estudis Romànics 34, 367-387. Fossat, Jean-Louis (1978), Etat des recherches dialectométriques sur le domaine gascon : "fonction maximale" et "fonction minimale" du dialecte, In: Werlen, Iwar (ed.), Probleme der schweizerischen Dialektologie, Fribourg, Editions Universitaires, 109-139. Fossat, Jean-Louis (2016) Le parcours de Th. Lalanne : du recueil de données (1947-1952) aux cartes synthétiques de l’Atlas linguistique de la Gascogne maritime, Géolinguistique [Online], 16 | 2016, DOI: https://doi.org/10.4000/geolinguistique.517, consulté le 24/08/2024. Goebl, Hans (1982), Dialektometrie. Prinzipien und Methoden des Einsatzes der numerischen Taxonomie im Bereich der Dialektgeographie, Vienne, Verlag der Öst. Akademie der Wissenschaften. Goebl, Hans/Smečka, Pavel (2014), L’analyse dialectométrique des cartes de la série B de l’ALF, Revue de linguistique romane 78, 439-497. Guiter, Henri (1973), Atlas et frontières linguistiques, in: Les dialectes romans de France, Paris, Editions du CNRS, 61-109. Heeringa, Wilbert (2004), Measuring dialect pronunciation differences using Levenshtein distance. Groningen, University of Groningen, Ph.D. dissertation. Heinsalu Els/Patriarca Marco/Léonard Jean Léo (2020), Languages in Space and Time. Models and Methods from Complex Systems Theory, Cambridge University Press. Philps, Dennis (1976), Balaguères-Bethmale-Biros : étude dialectométrique. Toulouse, Institut d'études méridionales. Philps, Dennis (1985), Atlas dialectométrique des Pyrénées Centrales. Université de Toulouse 2 (Thèse d'Etat sous la dir. de J.-L. Fossat). Philps, Dennis (1986), L'automatisation des atlas linguistiques, in Actes du XVlleme congrès international de Linguistique Romane, Aix-en-Provence : Université de Provence, vol. 6, 465-486. Prokić, Jelena/Nerbonne, John (2008), Recognize Groups among Dialects, In: Nerbonne, John/ Gooskens, Charlotte/Kürschner, Sebastian/van Bezooijen, Renée (eds), International Journal of Humanities and Arts Computing, Special Issue on Language Variation, 153-172. Jagueneau, Liliane (1987), Structuration de l'espace linguistique entre Loire et Gironde : analyse dialectométrique des données phonétiques de l'Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest, Thèse, Toulouse (sous la dir. de J.-L. Fossat). Leinonen, Therese/Çölterin, Çağrı/Nerbonne, John (2016), Using Gabmap, Lingua 178, 71-83. Lalanne, Théobald (1949), L'indépendance des aires linguistiques en Gascogne maritime, Saint-Vincent-de-Paul, chez l'auteur (2 vol). Léonard, Jean Léo (2010), Chorèmes, aires et réseaux. Si l’Estonie m’était contée… A travers ses isoglosses, in: Renaud, Patrick (éd.), Actes du colloque Les situations de plurilinguisme en Europe comme objet de l'histoire, Paris, L’Harmattan, 97-120. Léonard, Jean Léo (2012), Éléments de dialectologie générale, Paris, Michel Houdiard éditeur. Levenshtein, Vladimir I (1966), Binary Codes Capable of Correcting Deletions, Insertions, and Reversals, Soviet Physics – Doklady 10/8, 707-710. Nerbonne, John/Colen, R./Gooskens, C./Kleiweg, P./Leinonen, T. (2011), Gabmap - a web application for dialectology, Dialectologia: revista electrònica, 65-89. Nerbonne, John/Heeringa, W. (2001), Computational Comparison and Classification of Dialects, Dialectologia et Geolinguistica 9, 69-83. Nerbonne, John/van Gemert, Ilse/Heeringa Wilbert (2005), A Dialectometric View of Linguistic “Gravity”, Alpha Informatica report, University of Groningen, accessible sur https://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/summary?doi=10.1.1.530.5957, consulté le 24/08/2022. Nerbonne, John/Kretzschmar, W. (2003), Introducing Computational Techniques in Dialectometry, Computers and the Humanities 37, 245-255. Rusu, Valeriu, (1985), Dialettologia generale, Bologne, Zanichelli. Weinreich, Uriel (1954), Is a structural dialectology possible?, Word, 10(2-3), 388-400.
La dialectologie est un domaine de recherches à la fois méconnu et trop connu. Elle est méconnue en tant que paradigme organiquement intégré à la linguistique théorique et descriptive (dialectologie générale, sociolinguistique co-variationniste, micro-typologie linguistique, géolinguistique taxinomique et computationnelle, etc.), et trop connue en tant qu’héritière de la philologie, de la linguistique historique et comparative, de l’atlantographie linguistique (ALF, NALF, AIS, etc.), etc. C’est un Janus épistémologique : d’un côté, une science dynamique, moderne, richissime en données (un Eldorado empirique…), puissamment outillée, de plus en plus sollicitée dans des champs interdisciplinaires comme l’étude des systèmes complexes (cf. Heinsalu, Patriarca et Léonard 2020) ; de l’autre, une discipline souvent considérée comme vétuste, tatillonne, confinée dans une érudition de bureau, dénuée d’ambition théorique, pauvre en concepts, vivotant dans un matérialisme encombré d’isoglosses, de lois phonétiques, ou de thésaurus lexicaux. La présente communication montrera en quoi la dialectologie est à la fois une théorie et une praxis qui ne cessent d’innover, tout en s’appuyant sur des bases empiriques solides, notamment grâce aux méthodes quantitatives. A cette fin, nous utiliserons l’application Gabmap (Heeringa, Leinonen, Nerbonne, etc.), que nous appliquerons aux données du THESOC de l’occitan (Brun-Trigaud, Dalbera). Nous aurons recours aux quatre modes de calcul de la distance dialectale par distance d’édition (cf. Levenshtein 1966) que sont la classification ascendante hiérarchique (CAH), la méthode du voisin le plus éloigné (complete link), la moyenne de groupe et la moyenne pondérée. Les subdivisions du domaine occitan, héritées de l’approche philologique, par isoglosses (Bec 1963-73), prennent alors une toute autre tournure, et cessent de devenir des cadres canoniques de classification des dialectes, pour devenir une narration parmi d’autres, alors qu’émergent des dynamiques diasystémiques (Weinreich 1954) et aréales qui restaient invisibles par cette méthode (cf. Nerbonne et Kretzschmar 2003). La dimension interprétative gagne en épaisseur. L’explication la plus féconde de ces modifications du cadre connu est alors à chercher dans les mécanismes diachroniques et systémiques du changement linguistique : chronologie relative, division cellulaire des aires, et surtout, endémismes, en relation avec une vision opposant principes (par exemple, les universaux relatifs aux conditions de marquage, en phonologie) et paramètres (émergence du + marqué dans un diasystème). Les dynamiques endémiques primeront donc, au terme de ce survol, sur les narrations canoniques, contribuant ainsi à l’élaboration d’une dialectologie générale (Léonard 2012, 2010), jadis appelée de ses vœux par les éditeurs de la revue Orbis, fondée par Sever Pop, ou par le dialectologue roumain Valeriu Rusu (1985). La dialectométrie (Lalanne, Séguy, Goebl, Fossat, Jagueneau, Philps, Camps, Guiter, etc. ; l’application Gabmap aujourd’hui) apparaît alors comme une forme particulièrement heuristique de rationalisme appliqué (Bachelard 1949). Quelques références : Bachelard, Gaston (1949), Le rationalisme appliqué, Paris, Presses Universitaires de France. Bec, Pierre (1963, 1973), La langue occitane, Paris, Presses Universitaires de France, Que-Sais-Je ? Brun-Trigaud, Guylaine (2014), Le Thesaurus Occitan, une base de données multimediale dédiée aux dialectes occitans, La Bretagne Linguistique 18, 22-34. ⟨hal-01360681⟩ Brun-Trigaud, Guylaine/Malfatto, Albert (2013), Limites dialectales vs limites lexicales du domaine occitan : un impossible accord ?, in: Carrilho, Ernestina/Magro, Catarina /Alvarez, Xosé (ed.), Current approaches to Limits and Areas in Dialectology, Newcaslte upon Tyne, Cambridge Scholar Publishing, 294-310. Brun-Trigaud, Guylaine/Darlu, Pierre/Gaillard-Corvaglia, Antonella/Sauzet, Patric/Léonard, Jean Léo (2014), Exploration cladistique de l’ALLOc, in: Alén Garabato, Carmen/Torreilles, Claire/Verny, Marie-Jeanne (edd.), Actes du Xe Congrès de l'Association Internationale d'Etudes Occitanes, Limoges, Lambert Lucas, vol. 2, 489-500. Camps, Christian (1985), Atlas linguistique du Biterrois, Toulouse, Institut d'études occitanes. Camps, Christian (1986), Limites linguistiques d’après l’Atlas linguistique et ethnographique du Languedoc occidental, in: Actes du XVIIème Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Aix-en-Provence, Université de Provence, vol. 6, 119-135. Camps, Christian (1991), Limites linguistiques en Languedoc oriental, in: Kremer, Dieter (ed.), Actes du XVIIIème Congrès International de Linguistique et de Philologie Romanes, Tübingen, Max-Niemeyer Verlag, 362-369. Corvaglia-Gaillard, Antonella, Darlu, Pierre et Léonard, Jean Léo (2008), Approche cladistique des vocalismes d’oïl à partir des données de l’A.L.F., Bollettino dell’Atlante Linguistico Italiano III Serie - Dispensa 32, 36-78. Dalbera, Jean-Philippe/Oliviéri, Michèle/Ranucci, Jean-Claude/Brun-Trigaud, Guylaine/Georges, Pierre-Aurélien (2012), La base de données linguistique occitane Thesoc. Trésor patrimonial et instrument de recherche scientifique, Estudis Romànics 34, 367-387. Fossat, Jean-Louis (1978), Etat des recherches dialectométriques sur le domaine gascon : "fonction maximale" et "fonction minimale" du dialecte, In: Werlen, Iwar (ed.), Probleme der schweizerischen Dialektologie, Fribourg, Editions Universitaires, 109-139. Fossat, Jean-Louis (2016) Le parcours de Th. Lalanne : du recueil de données (1947-1952) aux cartes synthétiques de l’Atlas linguistique de la Gascogne maritime, Géolinguistique [Online], 16 | 2016, DOI: https://doi.org/10.4000/geolinguistique.517, consulté le 24/08/2024. Goebl, Hans (1982), Dialektometrie. Prinzipien und Methoden des Einsatzes der numerischen Taxonomie im Bereich der Dialektgeographie, Vienne, Verlag der Öst. Akademie der Wissenschaften. Goebl, Hans/Smečka, Pavel (2014), L’analyse dialectométrique des cartes de la série B de l’ALF, Revue de linguistique romane 78, 439-497. Guiter, Henri (1973), Atlas et frontières linguistiques, in: Les dialectes romans de France, Paris, Editions du CNRS, 61-109. Heeringa, Wilbert (2004), Measuring dialect pronunciation differences using Levenshtein distance. Groningen, University of Groningen, Ph.D. dissertation. Heinsalu Els/Patriarca Marco/Léonard Jean Léo (2020), Languages in Space and Time. Models and Methods from Complex Systems Theory, Cambridge University Press. Philps, Dennis (1976), Balaguères-Bethmale-Biros : étude dialectométrique. Toulouse, Institut d'études méridionales. Philps, Dennis (1985), Atlas dialectométrique des Pyrénées Centrales. Université de Toulouse 2 (Thèse d'Etat sous la dir. de J.-L. Fossat). Philps, Dennis (1986), L'automatisation des atlas linguistiques, in Actes du XVlleme congrès international de Linguistique Romane, Aix-en-Provence : Université de Provence, vol. 6, 465-486. Prokić, Jelena/Nerbonne, John (2008), Recognize Groups among Dialects, In: Nerbonne, John/ Gooskens, Charlotte/Kürschner, Sebastian/van Bezooijen, Renée (eds), International Journal of Humanities and Arts Computing, Special Issue on Language Variation, 153-172. Jagueneau, Liliane (1987), Structuration de l'espace linguistique entre Loire et Gironde : analyse dialectométrique des données phonétiques de l'Atlas linguistique et ethnographique de l'Ouest, Thèse, Toulouse (sous la dir. de J.-L. Fossat). Leinonen, Therese/Çölterin, Çağrı/Nerbonne, John (2016), Using Gabmap, Lingua 178, 71-83. Lalanne, Théobald (1949), L'indépendance des aires linguistiques en Gascogne maritime, Saint-Vincent-de-Paul, chez l'auteur (2 vol). Léonard, Jean Léo (2010), Chorèmes, aires et réseaux. Si l’Estonie m’était contée… A travers ses isoglosses, in: Renaud, Patrick (éd.), Actes du colloque Les situations de plurilinguisme en Europe comme objet de l'histoire, Paris, L’Harmattan, 97-120. Léonard, Jean Léo (2012), Éléments de dialectologie générale, Paris, Michel Houdiard éditeur. Levenshtein, Vladimir I (1966), Binary Codes Capable of Correcting Deletions, Insertions, and Reversals, Soviet Physics – Doklady 10/8, 707-710. Nerbonne, John/Colen, R./Gooskens, C./Kleiweg, P./Leinonen, T. (2011), Gabmap - a web application for dialectology, Dialectologia: revista electrònica, 65-89. Nerbonne, John/Heeringa, W. (2001), Computational Comparison and Classification of Dialects, Dialectologia et Geolinguistica 9, 69-83. Nerbonne, John/van Gemert, Ilse/Heeringa Wilbert (2005), A Dialectometric View of Linguistic “Gravity”, Alpha Informatica report, University of Groningen, accessible sur https://citeseerx.ist.psu.edu/viewdoc/summary?doi=10.1.1.530.5957, consulté le 24/08/2022. Nerbonne, John/Kretzschmar, W. (2003), Introducing Computational Techniques in Dialectometry, Computers and the Humanities 37, 245-255. Rusu, Valeriu, (1985), Dialettologia generale, Bologne, Zanichelli. Weinreich, Uriel (1954), Is a structural dialectology possible?, Word, 10(2-3), 388-400.
Fichier principal
Vignette du fichier
DIJON_ENDEMISMES_8_nov_22_02.pdf (7.19 Mo) Télécharger le fichier
Origine : Fichiers produits par l'(les) auteur(s)

Dates et versions

hal-03916232 , version 1 (30-12-2022)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03916232 , version 1

Citer

Jean Léo Léonard, Guylaine Brun-Trigaud. « Théories et pratiques en dialectologie générale : empirisme critique et intégration macro-systémique des endémismes ». Doctorat. Séminaire Théories et pratiques linguistiques dirigé par Samir Bajrić, le 8 novembre 2022, Université de Dijon., Dijon, France. 2022. ⟨hal-03916232⟩
0 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More