Accéder directement au contenu Accéder directement à la navigation
Article dans une revue

Jules Vallès écrivain rualiste

Résumé : La rue est un élément essentiel dans l'identité littéraire, journalistique et politique de Jules Vallès. Vingt ans durant, Vallès brandit ce terme comme mot d'ordre. En même temps qu'il impose sa fracassante originalité avec le volume des Réfractaires, il lance dans L'Événement, à l'automne 1865, une série de chroniques intitulées « La Rue ». C'est aussi ce titre qu'il choisit, un an plus tard, pour son second recueil. Lorsqu'en 1867 Vallès fonde son propre journal, il le baptise La Ruemot étendard pour une feuille littéraire par obligation, et sociale par conviction. En 1870, en 1879 encore, Vallès tente de ressusciter La Rue : ce titre vaut comme marque médiatique, indice esthétique et signature politique. En 1878, Jacques Vingtras est publié en volume sous le nom de Jean La Rue ; le dernier livre publié par Vallès s'intitule La Rue à Londres. Pour Vallès, choisir la rue revient à privilégier l'investigation sociale sur le débat politique, même lorsque les lois de 1881 donnent à la presse (presque) toute liberté : au fil des articles, s'invente sous sa plume une forme avant-gardiste de reportage social. Il s'agit aussi de briser les cadres restreints de la chronique « causotière » des boulevardiers, pour fonder dans la presse un authentique espace démocratique, dont la rue est le forum quotidien. Se référer à la rue vaut enfin pour profession de foi réaliste, comme l'écrit Nerval qui, avant Vallès, s'intéresse à l'oeuvre de Dickens 1. En installant son atelier de chroniqueur dans la rue, Vallès entend, dès le Second Empire, conférer une visibilité au peuple immense des vies minuscules. Les rues des villes voient s'épanouir une nouvelle culture ouvrière que les élites rejettent avec mépris, et où Vallès saisit une créativité authentiquement populaire, croisant les immémoriales traditions de la banque et les innovations de la modernité. Remodelées, contrôlées, les rues des villes modernes sont aussi le lieu d'un conflit entre l'histoire officielle, que racontent les monuments, les noms inscrits sur les plaques, la majesté démonstrative des façades, et une mémoire insurrectionnelle que réactivent la Commune et ses spectres.
Type de document :
Article dans une revue
Liste complète des métadonnées

https://hal-univ-montpellier3-paul-valery.archives-ouvertes.fr/hal-03189593
Contributeur : Corinne Saminadayar-Perrin <>
Soumis le : dimanche 4 avril 2021 - 12:15:19
Dernière modification le : jeudi 10 juin 2021 - 17:10:48
Archivage à long terme le : : lundi 5 juillet 2021 - 18:11:19

Fichier

0. Jules Vallès rualiste.pdf
Fichiers éditeurs autorisés sur une archive ouverte

Identifiants

Collections

Citation

Corinne Saminadayar-Perrin. Jules Vallès écrivain rualiste. Romantisme : la revue du dix-neuvième siècle, Armand Colin, 2016, ⟨10.3917/rom.171.0065⟩. ⟨hal-03189593⟩

Partager

Métriques

Consultations de la notice

17

Téléchargements de fichiers

40