Le refus d’un dénouement - Archive ouverte HAL Accéder directement au contenu
Communication Dans Un Congrès Année :

Le refus d’un dénouement

(1)
1

Résumé

Dans le cadre du programme « Films et séries », il s'agit d'étudier l’épisode « Bad Blood » (5.12) de The X-Files, diffusé le 22 février 1998 sur Fox. Écrit par Vince Gilligan, il s’inspire d’un épisode du Dick Van Dyke Show (2.09) dans lequel Rob et Laura Petrie relataient deux versions d’une dispute commune. « Bad Blood » raconte une histoire de vampires volontairement simpliste en confrontant les points de vue de Scully et de Mulder, qui livrent tour à tour leur version des événements. L’autoparodie se joue en particulier dans le regard que portent les deux enquêteurs l’un sur l’autre. Chacun s’idéalise et brocarde l’autre dans son récit, filmé dans les mêmes décors et selon les mêmes angles de caméra. Gestes excessifs, expressions du visage, notes de musique dénotent un débordement, une « sortie » du personnage tel que nous avons appris à le connaître. J’aimerais insister sur la tension narrative purement sérielle entre, d’une part, familiarisation du public à des figures de protagonistes omniprésentes et, d’autre part, redondance des épisodes de type « Monstre de la semaine », souvent taxés de faire tourner la série en rond et d’empêcher sa mythologie d’avancer (ce seront les deux parties de ma communication). À mon sens, c’est la répétitivité inhérente à l’objet sériel (même sous sa forme la plus feuilletonnante) qui permet ici à The X-Files de s’autoparodier et de se réinventer en faisant, paradoxalement, du surplace.
Fichier non déposé

Dates et versions

hal-03452086 , version 1 (26-11-2021)

Identifiants

  • HAL Id : hal-03452086 , version 1

Citer

Benjamin Campion. Le refus d’un dénouement : The X-Files, une série qui s’amuse (follement) à tourner en rond. Parodies audiovisuelles, Université Paul-Valéry Montpellier 3, Apr 2021, Montpellier, France. ⟨hal-03452086⟩
8 Consultations
0 Téléchargements

Partager

Gmail Facebook Twitter LinkedIn More